Qi Gong

Le Qi Gong est souvent qualifié comme étant une gymnastique chinoise de santé. Plus qu’une gymnastique au sens occidental du terme, c’est une manière d’être et de se conduire dans la vie en prenant soin de soi. C’est un moyen de prendre sa santé et sa vie en main.

Le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois :

QI (qui se traduit par énergie, souffle vital)

GONG (qui désigne le travail, la technique, la maîtrise)

Le Qi Gong vise à développer et cultiver le souffle vital, à le faire circuler afin d’équilibrer le fonctionnement de l’organisme et de le tonifier. Cette méthode ancestrale fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise au même titre que l’acupuncture, les massages énergétiques Tui Na, la phytothérapie et la diététique. Le Qi gong vise à l’épanouissement de l’être, à l’entretien de la santé, à l’équilibre émotionnel et à l’unité corps/esprit.

Les exercices de Qi gong utilisent des mouvements dynamiques et des postures statiques, la respiration et la concentration de l’esprit dans le but de faire circuler l’énergie, assouplir les articulations.

Le Qi Gong peut être pratiqué par toutes et tous, il n’y a pas de recherche de performance, chacun s’adapte aux exercices selon ses capacités physiques.

La pratique dynamique du Qi Gong fait circuler l’énergie, harmonise le fonctionnement des cinq organes et assouplit articulations et muscles. La pratique du Qi Gong demande de la concentration et de la présence à soi.

La pratique régulière du Qi Gong assure l’enracinement au sol et l’affirmation de sa juste place « entre ciel et terre ». Il stimule la confiance en soi, affermit la mémoire, renforce les os et le système immunitaire, contribue au bonheur.

La pratique statique renforce et nourrit l’énergie vitale. Ce travail développe la perception de l’énergie et permet de mieux percevoir et s’approprier son corps

Sa pratique régulière instaure un état de calme et de sérénité dans les actes de la vie quotidienne. Le Qi gong concourt à l’amélioration de la qualité des relations entre les personnes.

Les origines du Qi gong remontent à plus de 2 500 ans et celui-ci a été influencé par différents courants de la culture chinoise tel que la taoïsme, le bouddhisme, le confucianisme, la médecine traditionnelle chinoise et les arts martiaux traditionnels.

Méditation

La méditation est un rendez-vous entre soi et sa présence consciente au monde. Méditer c’est entrer en relation avec soi et avec soi dans l’univers. C’est une expérience simple : être là où l’on est, conscient d’être là.

Plutôt que de paraphraser Fabrice Midal nous le citons parce qu’il exprime clairement notre point de vue sur la pratique:

« Dans la méditation, nous adoptons une position libre et droite. Nous nous asseyons sur la terre, très simplement, et nous érigeons notre buste vers le ciel.
Cette attitude est déjà l’accomplissement de notre existence humaine. Nous l’entendons très bien dans l’expression « être quelqu’un de droit ». La verticalité est l’épreuve de la dignité mais elle est aussi l’épreuve de la liberté !
On pourrait penser à tort que, puisque nous restons immobile quand nous méditons, nous ne sommes pas en rapport au corps. Or cette immobilité dévoile un espace subtil et profond dans lequel nous pouvons apprécier d’être vivant, dans lequel nous découvrons la merveille d’être un être corporel.
La méditation nous offre le soulagement d’être pleinement présent corporellement, un soulagement toujours disponible dans les moments difficiles, les expériences aigües ou tendues. Nous nous posons et nous détendons dans l’immobilité. Cette simplification amène une clarté vive 
».

Méditer est d’abord un acte corporel. Ce n’est ni utilitaire, ni orienté vers un résultat attendu, espéré. Tous les bienfaits de la méditation sont des « effets secondaires » – ils ne sont pas recherchés.

Il existe plus de mille ouvrages traitant de la méditation, de ce qu’elle est, de ce qu’elle devrait être, de ce à quoi elle devrait servir, témoignages scientifiques à l’appui. Nul besoin de les paraphraser. Ils sont à votre disposition.

Sur le plan pratique, les techniques de méditation n’ont rien de très complexe. Il s’agit juste de techniques d’exploration du soi.

Il existe des milliers de techniques enseignées et pratiquées à travers le monde. Et sûrement autant d’enseignants d’ailleurs, chacun favorisant ses styles préférés. Mais peu importe la technique que vous choisissez, l’objectif et les résultats sont les mêmes: tranquillité d’esprit et bien-être, amélioration de la concentration et de la créativité, et amélioration des relations aux autres.

La méditation est une pratique, une expérience du corps et de l’esprit.

Dans l’association EQilibres nous inscrivons la pratique de la méditation dans les cours du Qi Gong.

Les méditations assises ou en mouvement ont cet avantage de nous ramener au corps et à la réalité physique, la réalité du souffle, de l’inspir et de l’expir.

Ces pratiques formelles rendent la méditation plus facile dans la mesure où en évacuant le surplus d’énergie et les tensions, elles ont naturellement tendance à calmer le mental.

La méditation est avant tout une expérience personnelle, une rencontre de soi avec soi dans l’univers.

Pour favoriser cette expérience nous vous proposons des Ateliers de Pratique de la Méditation réguliers et des stages de huit semaines, ou de quelques jours d’immersion dans la pratique. (voir les rubriques ateliers –stages).

Nous créons des opportunités, libre à vous de les saisir…ou pas.